Philippe André

Je travaille en taille directe, c’est à dire que je n’ai pas de modèle (sauf pour les commandes). J’utilise beaucoup les outils manuels traditionnels, la massette et le poinçon, en utilisant le moins possible les outils électriques. C’est la pierre qui me guide ! Les formes que je donne à la pierre en la fendant avec des coins laissent déjà envisager un mouvement et oriente mon intervention... Je laisse aller mon inspiration devant la pierre naturelle brute et les formes apparaissent ! J’essaie de fixer un instant, mais la pierre travaillée me révèle d’autres images. Ainsi naissent ces sculptures, souvent multicéphales, inachevées, imaginaires et en mouvement... Chaque spectateur y verra des choses différentes : formes suggestives, animaux et humains. Ce sont des « pierres à histoires »... Je me « soigne »… … En sculptant dans la pierre dure tous mes amours, pulsions, rêves, interrogations et traumatismes liés à mon idéal « noyé » dans notre société déjantée ». Les sculptures sortent « naturellement » de la pierre… Une forme qui me plaît, une idée et je démarre en « taille directe » usant de mes outils pour dévoiler ces figures aléatoires habitées.

La Chapelle de la Verrerie 128, avenue de la Verrerie 35300 Fougères.